ÉquipeMembres du LairdilMembres associés à titre uniqueIsabelle BONNASSIES Imprimer cette page

   Isabelle BONNASSIES

Ayant observé qu’en collège la compétence de la compréhension de l’oral est difficilement acquise, j’ai mis en place un environnement d’apprentissage hybride en vue d’un entraînement médiatisé par les Tice.

Brief bio de Isabelle BONNASSIES                                                             télécharger son CV

Fonction :enseignante d’anglais, titulaire d’un doctorat
Etablissement d’affectation : Collège Jean Lacaze, 82170 Grisolles
Courriel : ibonnassies(at)lairdil.fr
Portable : +33(0) 6 51 34 01 38

D’abord formatrice à la Chambre de Commerce de Toulouse puis traductrice en entreprise, je suis aussi intervenue comme chargée de TD dans différentes écoles et universités toulousaines. En parallèle, j’ai préparé une thèse sur l’apport des TICE et de l’environnement collaboratif à l’amélioration des compétences écrites en anglais. Enseignante certifiée, je suis en poste en collège depuis 12 ans où j’ai mené plusieurs projets européens lauréats de différents concours.

http://therainbowvillageproject.blogspot.fr/

http://www.agence-erasmus.fr/projet/60/le-projet-etwinning-a-school-over-the-rainbow-du-college-jean-lacaze-de-grisolles-82

http://pedagogie.ac-toulouse.fr/innovation-experimentation/IMG/pdf/b2-grisolles-clg-j-lacaze-travail-collaboratif-mediatise.pdf http://therainbowinnproject.blogspot.fr/

Principaux thèmes de recherche

Conception de dispositifs. Accompagnement des apprenants. Simulation globale. Compréhension de l’oral

Principaux enseignements

En 2016, j’ai répondu à un appel à projet lancé par la CARDIE de l’académie de Toulouse dans le cadre du dispositif PILAR (Projet d’Initiative Locale Adossé à la Recherche) dont l’objectif est d’établir des liens entre des enseignants du secondaire et des enseignants-chercheurs. La démarche proposée rompait avec les offres de formation traditionnelles et à ce titre elle m’intéressait car elle partait de cas concrets rencontrés par les enseignants sur le terrain pour explorer différentes pistes de résolution. Huit autres enseignants – issus de matières scientifiques et littéraires - se sont joints à l’aventure. Une thématique commune a émergé : la différenciation et un cadre a été choisi, les ateliers d’Aide Personnalisé où deux enseignants intervenaient en co-intervention. Dans mon cas, une collègue de mathématique participait au cours d’anglais. Nous avons donc recherché une micro-tâche qui ferait appel aux deux matières, en l’occurrence le calcul de la surface d’une pièce que les apprenants avaient créée dans le cadre de leur projet e-twinning (voir ci-dessous). En parallèle, nous avons redéfini nos rôles ainsi que l’organisation de la classe. Ce projet a fait l’objet d’une présentation lors d’une journée réussissant les participants au PILAR et d’une visite de la responsable CARDIE un an plus tard afin d’observer si nos pratiques professionnelles avaient changé.

Ce travail m’a également amené à explorer davantage la question du tutorat et de l’organisation spatio-temporelle de la salle de cours autour d’un projet transversal (anglais, français et arts plastiques) sur « Alice au pays des merveilles ». Ce dispositif avait donc pour but d'agir sur leur motivation au travers d'un soutien supplémentaire à ceux qui ont besoin d'aide et de l'autre l'opportunité de développer des compétences linguistiques et méthodologiques spécifiques. Je suis partie du postulat suivant. Les élèves ayant dû réfléchir aux procédures à l'oeuvre lors de la réalisation d'une tâche spécifique, il en résulterait une meilleure anticipation des besoins de leurs pairs en difficulté. Cohen et al. (1982) ont mis en évidence un lien entre performances et attitudes des tutorés et des tuteurs. Ces travaux trouvent un écho dans la notion d'interdépendance positive – qui à son tour influence le type d'interaction ainsi que les résultats nés de cette interaction (Johnson & Johnson, 1989). Les apprenants mobilisent aussi bien des ressources internes que des ressources externes détenues par des pairs plus compétents dans une optique d'étayage (Wood, Bruner, Ross, 1976). Il me semble intéressant d'étendre les implications de cette approche dès la conception de la situation d'apprentissage – la différenciation pédagogique en est une des composantes. Mon intention étant d'aménager la situation d'apprentissage de sorte à développer l’autonomisation des apprenants.

Les objectifs étaient les suivants : 1 : s'engager dans une démarche individuelle et collective d'apprentissage 2 : s'engager dans une réflexion sur « apprendre à apprendre » et sur la différenciation 3 : agir sur l'engagement des apprenants dans les activités 4 : organiser un mode de fonctionnement de la classe au travers d'une : – ré-organisation de l'espace – ré-organisation des tâches – ré-organisation des rôles des apprenants. Des groupes sont constitué : tuteur, co-tuteur et co-tutoré.  Deux temps ont émergé en classe

 T1 : les élèves font les activités conçues dans le cadre de la séquence en vue de la mise en place de certains savoir être et savoir-faire dans une optique de différenciation pédagogique

 T2 : une fois que les élèves ont fonctionné en tant que groupe, ils conçoivent, après questionnement des tutorés, des exercices de didactisation.

Souhaitant mettre à profit l’hétérogénéité de la classe, j’ai postulé que le développement de compétences spécifiques en compréhension serait facilité par une négociation entre tuteur et tutoré. Une fois le tutorat mis en place, les tuteurs ont discuté avec leurs tutorés afin d’identifier leurs difficultés en compréhension. Ils ont ensuite co-construit des activités centrées sur des connaissances lexicales et grammaticales liées à la compréhension du livre.  J’ai volontairement choisi une édition des « Aventures d’Alice au pays des merveilles » destinée à des enfants anglais car sa lecture constituerait un défi pour les tuteurs. Leur mission était alors de didactiser ce document à l’intention de leurs camarades au travers soit de la constitution de fiches sur les personnages du livre, soit de la fabrication de frises chronologiques ou encore des exercices de compréhension du texte déposés sur support informatique. Ainsi certaines connaissances pourront être acquises d'autant plus facilement que la médiation se fera par les pairs.

Le point de vue des élèves est consultable https://app.bookcreator.com/books/Lv2cW8-kSjyaQZZoT1KQ6w/PeGVPypPReqQzoWlROvGSA

Les travaux des élèves sont consultables https://app.bookcreator.com/books/fKVvN0rzTBuAveCVqZuP5A/ls07L-LjScS3A8DjU770AQ

En 2011-2012, j’ai mis en œuvre un projet e-twinning, « Rainbow Village ».  Dans ce Travail Collaboratif Médiatisé par Ordinateur, notre scénario pédagogique associait trois approches : l’approche collaborative, la simulation globale et la perspective actionnelle qui partagent le même objectif : rendre les apprenants acteurs de leur apprentissage en agissant ensemble.  Nous nous sommes appuyées sur différents outils informatiques et nous avons ouvert un blog (http://therainbowvillageproject.blogspot.fr). Ce projet a reçu le prix e-twinning 2013 après avoir été lauréat national dans la catégorie « Premier Projet France » et lauréat européen dans la catégorie "Collège". En 2012-2013, nous avons mené un nouveau projet e-twinning selon des principes identiques tout en y ajoutant un accès à des environnements virtuels. Ce dernier point ci a fait l’objet de différentes présentations avec le soutien de la mission Tice de l’académie de Toulouse. Et nous continuons cette année avec de nouvelles collègues européennes autour de l’organisation de Jeux Olympiques dans notre village virtuel à nouveau déployé dans un monde immersif.

Affiliations

LAIRDIL

Publications

- Bonnassies, I. (2011). Un dispositif d'apprentissage hybride : quelle plus-value en compréhension orale ? Les Langues Modernes, 1/2011.

- Bonnassies, I. (2011). L’apport des TICE à l’amélioration des compétences scripturales, Les Langues Modernes, 2/201.

- Bonnassies, I. (2011). Mise en œuvre d’un dispositif d’apprentissage hybride en collège Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité. Cahiers de l'APLIUT, XXX (3), 82-87. Récupéré du site de la revue: http://apliut.revues.org/1599?lang=en.

Communications

- Bonnassies, Isabelle. 2017. Un projet e-twinning "The Rainbow Inn". 3e Journée d'échanges de pratiques pédagogiques, LAIRDIL, Toulouse, 14 juin.

- Bonnassies, Isabelle. 2016. Projet e-twinning de création de village virtuel autour de l'usage de différents outils numériques en collège. Journée des usages du numérique et de la recherche, SFR (Structure Fédérative de Recherche), ESPE de Toulouse, 7 juillet.

- Animation séminaire européen Paix et Tolérance, 19 novembre 2015 Intervention dans le cadre du séminaire thématique : la construction de la citoyenneté dans les projets européens, 13 mai 2013.

- Participation à un atelier à Ludovia, 27 août 2013 : apprentissage de l'anglais et mondes virtuels, quelle plus-value ?

- Journée du Numérique du 7 juillet 2016 organisée par l’ESPE : un projet e-twinning collaboratif : quel plus-value ?

- 3ème Journée d’échanges pédagogiques LANSAD du 14 juin 2017 : un projet e-twinning, the Rainbow Inn

 
Agenda

Seminaire doctorat
Seminaire du 13 mars

Appels pour AILA, EDL et EMA
’Voyages’, ’Transmission’, ’Informal learning’ et ’Racism’