AccueilActualités du LAIRDIL Imprimer cette page

Créé en 1989 à Toulouse, le LAIRDIL a pour vocation de développer et d’ancrer une recherche fondamentale et appliquée en didactique des LANgues pour Spécialistes d’Autres Disciplines (LANSAD). Implanté à l’Université Paul Sabatier – Toulouse III, il fédère les enseignants-chercheurs de la ComUE 'Université de Toulouse' (UFTMiP) et des chercheurs géographiquement isolés qui ont choisi cette voie. Sa situation en France est unique.

En savoir plus

 Actualités
09 Mai 2015
Création d'un FabLang le 9 juin à l'initiative du LAIRDIL

FabLang, un dispositif transverse innovant d’apprentissage des langues étrangères au centre de langues de l’IUT A

Le parcours de formation en IUT, s’appuyant sur les Programmes Pédagogiques Nationaux de DUT, réserve une place importante à l’enseignement des langues. Les étudiants « Iutiens » ont la possibilité, en plus du volume d’heures en présentiel, de pouvoir se rendre au Centre des Relations Internationales et des Langues (CRIL) pour approfondir l’apprentissage de leur langue étrangère en autonomie guidée ou en participant aux activités proposées. Les étudiants primo-entrants en IUT ont un niveau hétérogène. Ils arrivent avec un positionnement très scolaire, inadapté aux besoins de la formation. Ils possèdent des compétences mais celles-ci ne sont pas opérationnelles. Or, les domaines de spécialité des IUT, qui s’inscrivent dans le secteur LANSAD, génèrent des besoins en LVE importants et permanents.

Cet écart constaté entre réalité et attendus de la formation a motivé un travail collectif, porté par des enseignants de langue de l’IUT A et le laboratoire LAIRDIL. Le groupe projette la conception, l’expérimentation et la mise en place d’un dispositif (Jacquinot-Delaunay, Monnoyer, 1999). Ce dispositif, hybride et transversal, porte le nom de FabLang. Le principe est que, s’appuyant sur le concept de « FabLab » (Gershenfeld, 2013), il serait conçu un concept « FabLang », idée originelle de Françoise Raby (2015), directrice du laboratoire LAIRDIL. La théorie de l’instrument développée par Rabardel (1995) inspirée par la théorie de l’activité est le fondement théorique. L’idée force est le concept « Fabrication de la Langue » où, l’étudiant, au cœur du dispositif, fabriquerait sa langue et serait un « créateur », un « acteur » principal. Ce dispositif est très approprié à la formation préprofessionnelle des étudiants d’IUT, mission première des IUT.

 

Le FabLang vise à promouvoir une meilleure préparation des étudiants aux interactions langagières professionnelles en LVE et est indissociable du dispositif OULIS, l’Observatoire de l’Usage des Langues en Entreprise, développé au sein du LAIRDIL. OULIS a pour objectif de servir de lieu d’information, d'interface, de coopération entre l’université et les différents domaines industriels et économiques pour l’apprentissage et l’utilisation des langues. Le professionnel devient également « acteur » du dispositif.

Ce projet s’inscrit dans une démarche de type ergonomique avec deux objectifs : améliorer les compétences en analysant le travail et concevoir un dispositif. Les chercheurs modéliseront les situations proposées dans ce projet et mettront en œuvre un dispositif de recherche triangulé (Raby, 2005) qui associera et confrontera différents types de données (comportements, performances, représentations) afin d’identifier et de mesurer l’impact du dispositif sur la motivation et les acquisitions. En définitive, ce projet s’inscrit dans une recherche /développement : développement d’un dispositif, expérimentation, évaluation, adaptation. La conception nécessite l’implication des différents acteurs : étudiants, enseignants et professionnels.

 

Références

Gershenfeld, N. (2013) Digital Fabrication and ’Making’ in Education: The Democratization of Invention.

Jacquinot-Delaunay, G., Monnoyer, L., Ed. (1999). Le dispositif entre usage et concept. Hermès. Paris, CNRS Editions.

Rabardel, P. (1995). Les hommes et les technologies, Approche cognitive des instruments contemporains. Paris : Colin.

Raby, F. (2005)."A User-Centered Ergonomic Approach to CALL Research". CALL Research Perspectives. J. Elgbert and G. Petrie. Mahwah, NJ,, Lawrence Erlbaum Associates.: 179-19.

Raby, F. (2015) "Forging new pathways for research on language learning motivation". JOlace, 1, 4-2

Retour à la liste des actualités

 
Agenda

Appel PLE N° 10 : Vocabulaire
Revue "Pédagogie des langues étrangères"

Congrès de l’APLIUT 2018 : Ré/In-fléchir l’internationalisation des formations
Organisé par l’IUT UT3 et le LAIRDIL à Toulouse, du 31 mai au 2 juin 2018